La section historique de l’Institut grand-ducal dispose d’une bibliothèque comptant quelque 60.000 volumes (fascicules de journaux inclus).

Cette bibliothèque a connu un triste sort durant les 50 dernières années. Installée dans un local spécial dans le nouveau bâtiment de l’Athénée, elle en fut déplacée vers les caves où l’accès devint plus difficile. Par des fenêtres cassées humidité et bestioles ont pu pénétrer dans les locaux de la bibliothèque dont un certain nombre de volumes ont développé des moisissures impressionnantes. L’existence de la bibliothèque était alors menacée. Grâce à un subside du Ministère des affaires culturelles, tous les livres ont cependant pu être nettoyés dans un atelier spécialisé à Trèves.

Lorsque les livres sont revenus au Luxembourg, le directeur de la Bibliothèque nationale décida de placer la bibliothèque dans le rayonnage mobile de la « Villa Louvigny », récemment libérée par RTL et achetée par l’État. Or, ce fût finalement le Ministère de la Santé qui déménagea dans les locaux de la « Villa Louvigny » et qui exigea que la bibliothèque fût évacuée d’urgence. En 2000, elle trouva finalement refuge dans les caves de la « Villa Pauly ». Depuis elle est emballée dans quelque 1250 « caisses de bananes ».

Un accès aux livres n’a été possible que sous d’énormes contraintes.

En juin 2018, la bibliothèque a pu quitter la « Villa Pauly ». Après un dépoussiérage elle entamera son dernier voyage vers les locaux de la nouvelle Bibliothèque nationale.

Le catalogage électronique de la bibliothèque de la section historique a été entamé, mais prendra encore du temps.

Néanmoins, la richesse de la bibliothèque a pu déjà être démontrée : sur 1250 livres anciens inscrits au catalogue électronique, 780 sont des pièces uniques au Luxembourg.